L’association d’une Scène de Musiques Actuelles (La Cartonnerie) et d’un Centre National de Création Musicale (Césaré) constitue en soit une exception et une réelle innovation. Forts de leurs expériences passées sur l’édition précédente ces deux structures ont décidé de continuer à collaborer autour d’un projet artistique unique.

Au cœur d’une agglomération de 225 000 habitants et d’un département accueillant près de 30 000 étudiants, Reims bénéficie d’une position géographique qui permet aux propositions culturelles rémoises de toucher toute la région : d’Epernay à Charleville-Mézières, de Soissons à Troyes. Reims est aujourd’hui un pôle majeur dans la Région Grand-Est étendant son rayonnement jusqu’à Paris, Lille, Amiens ou Bruxelles.

LA MAGNIFIQUE SOCIETY

Le festival La Magnifique Society est de retour dans son plus bel apparat ! L’aventure rémoise reprend son excursion à l’aube de l’été, les 15, 16 et 17 Juin 2018 au Parc de Champagne de Reims.

Dernier né des festivals français, La Magnifique Society est porté par La Cartonnerie, scène de musiques actuelles, et co-organisé avec Césaré, centre national de création musicale. Initié en 2017, le festival présente chaque année près de cinquante artistes répartis sur 4 scènes, des espaces d’échanges et de partages entre festivaliers, et entretient des liens étroits avec le Japon en proposant un espace où l’on peut retrouver nombre d’artistes de la culture pop nippone : le Tokyo Space ODD.

Fort du succès rencontré lors de sa première édition, les co-organisateurs ont réussi à instaurer un esprit « Magnifique Society » dans ce nouveau festival à taille humaine.

Cette année, La Cartonnerie et Césaré vous invitent à vivre l’appel vibrant de cette 2ème édition au cœur d’un savant mélange entre nature et ville et à vivre votre Magnifique Society.

LA SAPE MISE À L'HONNEUR EN 2018

LA SAPE POUR UN FESTIVAL ÉLÉGANT ET JOUEUR

On n’est jamais trop stylé. Alors, cette année, La Magnifique Society met à l’honneur la sape (Société des Ambianceurs et des Personnes Élégantes). La fringue, oui, mais la fringue mêlant à l’excentricité l’élégance et le style. Un rapprochement naturel avec l’esprit du festival.

« Tu honoreras la sapologie en tout lieu » est-il dit au troisième commandement du manuel du sapeur. À commencer par Reims, of course. Car à l’image de la sape,  La Magnifique Society, c’est un festival qui se veut chaleureux, flamboyant, et à vrai dire un rien dandy. Un brin décalé aussi. Dans la droite ligne donc des préceptes de la SAPE (Société des Ambianceurs et des Personnes Élégantes) et de ses sapeurs. Sophistiqué, inventif, haut en couleur, provocant mais jamais vulgaire, le look du sapeur est un îlot d’originalité dans un monde conformisme. La Magnifique Society cultive aussi sa différence dans le paysage des festivals, celle d’une communauté pour laquelle l’élégance n’est pas un vain mot. Sur scène comme dans les allées du Parc de Champagne.

La programmation de la Magnifique Society, le Parc de Champagne, la scénographie du festival, tout est pensé pour que l’élégance domine, avec une touche de légèreté, un zeste de folie – forcément douce – et en un mot toute l’éloquence du style du sapeur qui inspire, dès qu’il paraît, une certaine idée de la flamboyance. Dans un quotidien souvent trop terne, atone et sans surprise, La Magnifique Society entend apporter dans le paysage des musiques actuelles un regard singulier et novateur. Et la fripe, c’est chic.

La réalisation du visuel de La Magnifique Society a été confiée cette année au photographe japonais Sap Chano, alias Kunio Chano, qui a axé une partie de sa recherche sur la sape congolaise. Il est l’auteur d’une ouvrage et d’une exposition : The Sapeur. L’artiste japonais nous livre une explication de texte qui se résume en une ligne : « quand l’humain marche sur la voie de la vie, il part à la recherche de différentes sources d’énergie dont il se nourrit pour poursuivre sa route. Pour le Sapeur, c’est l’art de l’habillement ».

LA SAPOLOGIE : L’ORIGINE DU MOUVEMENT

Originaire du Congo, la sapologie est un mouvement d’identité vestimentaire. La Sape est une véritable sous-culture, avec ses normes et ses valeurs. On reconnaît les sapeurs à leur style vestimentaire sophistiqué, haut en couleurs et à leur attitude, le jeu d’acteur est d’ailleurs une composante importante de la sapologie. L’essence de la sape réside dans l’élégance, la prestance et surtout, la liberté.

« A travers la Sape j’ai récupéré un bon nombre de choses que j’avais perdu au cours de ma vie. Quand je suis sapé, j’ai l’impression de planer, c’est comme si j’étais en train de voler dans le ciel. L’essence de la sape réside dans l’élégance, la prestance. Et la liberté surtout. Pour moi, la Sape c’est comme le petit déjeuner. Tu comprends ? Tu prends un petit déjeuner tous les matins, non ? Si tu ne manges pas, tu ne peux pas vivre. Pour moi la Sape c’est pareil. Quand on est un Sapeur, on coupe tout lien avec la violence, la jalousie, les conflits… » Kunio Chano.

« UN ESPRIT SAINT DANS UN STYLE SAINT » POUR TOUT LE MONDE

La Sape est un art de vivre complexe qui ne se limite pas uniquement aux hommes : les femmes sapeurs ont les mêmes exigences vestimentaires que les hommes. C’est-à-dire que personne n’a l’avantage sur personne. Nous sommes tous sur un même pied d’égalité. L’univers est marqué par le contraste, les sapeurs vivent souvent dans la précarité tout en gardant coûte que coûte le « style » et « l’élégance » comme identité.

« Le plus important pour moi c’est d’avoir le sourire peu importe les difficultés auxquelles on fait face. Et ça, en étant bien sapé ! C’est ça, la sape. » – Sap Chano

Photo : © SAP CHANO – Artwork affiche : Bel-studio

LA MAGNIFIQUE AVANT-GARDE

2018 est un tournant majeur pour La Magnifique Avant-Garde qui est accueillie à Quartier Libre et se place ainsi au cœur de l’innovation. L’occasion pour Césaré de nouer de nouveaux partenariats et d’envisager ce moment comme un partage d’expérimentations, un hub où viennent se connecter des innovateurs venus des quatre coins du Global Village.

Césaré est – depuis juillet 2006 – l’un des sept centres nationaux de création musicale répartis sur l’ensemble du territoire. Ses missions sont essentiellement liées à la création musicale et sonore. Césaré favorise l’émergence d’œuvres originales à la frontière des styles musicaux et des disciplines artistiques. À ce titre, Césaré est coproducteur de La Magnifique Society avec La Cartonnerie, et développe une politique de commandes, de résidences et de formations autour des nouveaux langages musicaux et des technologies audio-numériques. Césaré se veut un lieu de rencontres entre les artistes et le public, ouvert au monde et sensible au moindre frémissement de la création.

Retour sur l'édition 2017

L’année passée, La Cartonnerie et Césaré faisaient un pari fou : recréer en quelques mois des microsociétés éphémères où le dialogue entre individus, les sourires, les free-hugs, les mots d’amour, le partage d’émotions et d’expériences seraient monnaie courante. En Mai 2017, le défi était relevé. La première édition d’un festival d’envergure s’était réalisée et le miracle des festivals avait opéré.

Une expérience collective qui s’est construite autour de valeurs telles que la convivialité, le partage et le vivre ensemble, le tout combiné avec une proposition artistique de qualité.

  • 4 scènes
  • + de 12 000 festivaliers
  • 182 bénévoles
  • + de 50 artistes
  • 48 partenaires
  • 90 journalistes
  • 14 000 fans sur les réseaux
  • + de 2 800 clichés
  • 1 projet unique
LA CARTONNERIE

La Cartonnerie est la Scène des Musiques Actuelles de Reims (SMAC). Ouverte en 2005, elle est le premier grand projet de lieu dédié aux musiques actuelles en Région Grand-Est. Cet équipement de 4 000 m2 propose, outre 85 concerts par an dans trois salles (1 200, 400 et 120  places), des studios de répétition et d’enregistrement, un centre de formations professionnelles,  un restaurant et un espace de convivialité et de partage . Une équipe de près de 30 professionnels gère cette structure et met en oeuvre ses compétences au service de diverses missions telles que la diffusion des musiques et cultures actuelles, l’accompagnement des pratiques artistiques et des publics, l’action culturelle en direction du jeune public et des publics empêchés, ou encore la formation professionnelle à destination des acteurs du secteur.  Ces dernières années la Cartonnerie a accueilli des artistes internationaux comme Garbage, Mobb Deep, Justice, Christine & The Queens, London Grammar, Phoenix, RZA, Hot Chip ou Patti Smith, tout en s’attachant à défendre des artistes émergents dès leurs débuts comme La Femme, Chassol, Birdy Nam Nam.

Dans le même temps la Cartonnerie a accompagné la scène régionale avec une réussite certaine comme pour Barcella, The Bewitched Hands, Fishbach, Judy, Rouge Congo ou Black Bones.

CÉSARÉ

Césaré est – depuis juillet 2006 – l’un des sept centres nationaux de création musicale répartis sur l’ensemble du territoire. Ses missions sont essentiellement liées à la création musicale et sonore. Césaré favorise l’émergence d’œuvres originales à la frontière des styles musicaux et des disciplines artistiques. À ce titre, Césaré est coproducteur de La Magnifique Society avec La Cartonnerie, et développe une politique de commandes, de résidences et de formations autour des nouveaux langages musicaux et des technologies audio-numériques.  Césaré se veut un lieu de rencontres entre les artistes et le public, ouvert au monde et sensible au moindre frémissement de la création.